Menu

PHOTO-POÈME#4

Le Printemps des Poètes OCCE AUTONOMES & SOLIDAIRES ECOLE EN POESIE
Fermer [x]

Partager ce photo-poème par email

Adresse email du destinataire
Votre nom
Votre adresse email (pour réponse)
Votre message

PARTICIPEZ À L'OPÉRATION PHOTO-POÈME#4

comme un oiseau bleu
porteur de grains multicolores
dans un jour qui se meurt

je marche la parole haute
dans une forêt de lianes
sur une toile d'araignée

poème est mon nom d'initiation
espoir mon code passeur d'étoiles



Tanella Boni,
Extrait de "Jusqu'au souvenir de ton visage",
Alfabarre / 2011

DÉCOUVRIR LE POÈME

Téléchargez le poème au format pdf


La classe découvre le poème de Tanella Boni Comme un oiseau bleu (le lit, le dit, le goûte, le danse...)

  • Le savourer par une première lecture à haute-voix faite par l’enseignant.
  • L’afficher dans la classe, peut-être par dévoilement progressif (chaque jour un nouveau ver, ou par un jeu de cache-fenêtres à ouvrir).
  • A la lecture, yeux fermés, chaque élève fait moisson de mots (capture le ou les mots qu’il/elle préfère dans ses sonorités, qu’il en connaisse ou non le sens).
  • Le poème est réparti entre tous les élèves (un des 8 vers à deux, trois ou quatre enfants…), chacun lit/dit son vers, on reconstitue le poème en dansant une farandole où chacun trouve sa place.
  • Puis on « glisse » en reprenant le vers de celui ou celle qui énonce juste avant soi.
  • Par groupes les élèves « prennent en charge » un fragment du poème et créent une façon de le dire, dans l’espace.
  • En danse, en dessin : on calligraphie en dansant les mots favoris,
  • Etc. : ce qui importe est une appropriation sensible et collective (pas une explication rationnelle par le professeur), pour que le Poème devienne l’invité de la classe...

Vous aurez beaucoup d’autres idées sans doute...
Pour vous aider : La poésie au quotidien, une vraie mine !


DÉCOUVRIR LA POÉSIE DE TANELLA BONI

Tanella BONI, poète née en Côte d'Ivoire Le rêve du dromadaire

D’autres poèmes de Tanella BONI...

Tous les matins me réveille la pluie
Prends dans ta paume les grains de sable



et aux éditions "A Dos d’âne" :

Aimé Césaire - Un volcan nommé poèsie Léon-Gontran Damas - Le poète jazzy Léopold Sédar Senghor - Le poète des paroles qui durent Miriam Makeba - Une voix pour la liberté



D’autres poèmes et devinettes poétiques des Afriques chez Rue du Monde.

Jean-Marie Henry - Devinez-moi Jean-Marie Henry - Le français est un poème qui voyage

COMMENT PARTICIPER ?

  • ÉTAPE 1
  • ÉTAPE 2
    • Vous téléchargez votre photographie, créée par la classe.
  • ÉTAPE 3
    • Vous recevez votre carte Photo-Poème électronique.


Une grande mosaïque de photos, parmi laquelle vous retrouverez votre photo poème, sera ouverte sur notre site le jour du printemps, le 20 mars 2017.



Il est possible de s’inscrire dès aujourd’hui, et de déposer sa photo jusqu’au 19 mars 2017.

  • La classe s’achemine vers une photo unique.
  • C’est donc à la classe de s’organiser pour un projet commun et partagé, coopératif (non non, on n’organise pas un concours de classe pour choisir la plus belle photo individuelle ! ...).
  • La photo n’est pas forcément une « saisie » de la réalité (exemple : une toile d’arignée…), mais plutôt la photographie d’une création (une création plastique en volume ou deux dimensions, une installation, une accumulation, un détail agrandi...).
  • Ce n’est pas forcément une « illustration » au sens conventionnel, qui redirait en dessin exactement la même chose que ce que disent les mots du poète...
  • Plutôt donc un écho, une correspondance visuelle, une résonance : les images que cela déclenche en nous, sur un mode sensoriel et sensible...
  • Puisez dans vos captures de mots, dans vos gestes dansés, dans les mises en voix collectives...
  • Et peut-être que votre photo-poème, sera en noir et blanc, ou de bien d’autres couleurs...
  • (A proscrire : l’envoi d’une photographie qui existe déjà, et la présence de personnes reconnaissables sur la photo -d’un l’un ou l’autre des cas, pour des questions de droit à l’image…)

    RÊVEZ, DISCUTEZ, IMAGINEZ, EXPÉRIMENTEZ,

    de toutes façons, le PHOTO-POÈME que vous allez réussir sera celui qui convient le mieux à la classe,
    nous le recevrons avec plaisir, et il viendra prendre sa part à la grande mosaïque finale.

BON VOYAGE À TOUTES ET TOUS DANS LES MOTS ET LES IMAGES !